Depuis 2006, le Prix Diversité culturelle est décerné annuellement.

Ce Prix veut rendre hommage à une personne de la communauté universitaire dont le travail ou les activités auront pris en compte la diversité culturelle à l'Université de Montréal et contribué à l'approfondissement ou la promotion des valeurs sur lesquelles se fonde la politique de l'institution à cet égard.

Le Prix consiste en une bourse de 500 $.

 

Prix diversité culturelle 2015

En 2015, le prix Diversité culturelle a été décerné à Myriam Côté. Depuis deux ans, Myriam a été présidente puis vice-présidente du regroupement étudiant UdeMonde qui vise l’accueil et l’intégration des étudiants internationaux ainsi qu’un rapprochement de ces étudiants avec la culture du Québec. Cette année, elle a participé à l’organisation du premier souper de Noël d’UdeMonde pour les étudiants étrangers qui sont loin de leurs proches pour cette fête familiale, elle a participé à l’organisation du 5 à 7 de la Maison internationale dans le cadre de la Semaine de l’éducation internationale et elle a innové en créant une infolettre afin d’améliorer la communication avec les étudiants. Myriam se démarque par la constance de son implication et par son omniprésence dans les activités de la vie étudiante. Elle cherche toujours à collaborer avec les services et les instances déjà en place. Pleine d’initiative et de leadership, malgré les embuches, elle persévère pour mener ses projets à terme, et ce, avec un professionnalisme hors pair. On peut assurément dire que ses efforts contribuent à l’accueil et l’intégration des étudiants internationaux, mais aussi des étudiants d’ici.

 

Conditions de mise en candidature

La diversité culturelle fait ici référence à notre politique institutionnelle et couvre les activités visant l'adaptation au pluralisme, à l'égalité des chances, à la lutte contre le racisme et à la discrimination et à la promotion de l'éducation interculturelle dans les programmes académiques.

De plus,  les activités pouvant conduire à une mise en candidature doivent avoir été réalisées à l'Université de Montréal.

Pour être admissible, la candidate ou le candidat doit être membre de la communauté universitaire. On peut soumettre sa propre candidature ou être proposé(e) par une personne ou un groupe.

 

Procédure de mise en candidature

Voici à tire d'exemple le formulaire de candidature de l'année passée

  Téléchargez le formulaire


Remise du prix

Le Prix est remis lors de la Soirée de clôture de la Semaine interculturelle.

 

Pour tout besoin d'information

Veuillez communiquer avec :

Madame Andrée Labrie
Coordonnatrice de la diversité
Tél. : 514 343-6111, poste 1668
Courriel : andree.labrie@umontreal.ca


Récipiendaires du Prix Diversité culturelle



Albaka Ag Bazet Madame Suzanne Major Dominique Damant Caroline Reid Amélie Blanchet Garneau Abdoulaye Mané Isabelle Parisien

Albaka Ag Bazet

Prix Diversité culturelle 2014

Albaka Ag Bazet

Albaka Ag Bazet, chargé d'enseignement clinique à la Faculté de médecine, est le lauréat du prix Diversité culturelle 2014. Ce prix, décerné par le Comité consultatif chargé d'assurer le suivi de la Politique sur l'adaptation à la diversité culturelle, lui a été remis le 14 février, à la soirée de clôture de la Semaine interculturelle de l'UdeM.

Le Dr Bazet a démontré dans ses activités professionnelles une grande considération vis-à-vis des enjeux d'équité et de diversité en médecine. Il a ainsi participé à l'élaboration du volet Médecine du Projet SEUR: «Vers une action structurante visant à améliorer la diversité ethnique, culturelle et socioéconomique des futurs candidats et étudiants de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal».

Lire plus »

Madame Suzanne Major

Prix Diversité culturelle 2013

Madame Suzanne Major

En 2013, la lauréate du concours Diversité culturelle fût madame Suzanne Major, responsable du programme Petite enfance et famille (PEF) à la Faculté de l'éducation permanente de l'Université de Montréal.

Dans le but de faciliter l'intégration de ses étudiants et étudiantes, Suzanne Major travaille avec les chargés de cours sur l'intégration de la diversité culturelle dans les pratiques du programme d'études PEF. De concert avec le conseiller à la persévérance scolaire, elle contribue à identifier les défis d'intégration des étudiants nouvellement arrivés et conçoit des activités qui permettent de soutenir leur socialisation et d'améliorer leur compréhension du système universitaire québécois. Une fois par mois, notamment, Suzanne Major anime les Vendredis PEF au café-bar étudiant La Brunante, des soirées d'information qui permettent aux étudiants de témoigner de leur réalité sociale et culturelle, et de leurs tentatives d'insertion culturelle au sein de la société québécoise et du milieu universitaire.

Madame Dominique Damant

Prix Diversité culturelle 2012

Dominique Damant

En 2012, la lauréate du concours Diversité culturelle fût madame Dominique Damant, Professeur titulaire à l' École de Service sociale de l'Université de Montréal.

Grâce au leadership de Dominique Damant, l’École de service social  s’est positionnée comme participant au processus de reconstruction d’Haïti en soutenant la relève essentielle au pays.

À la suite de l’initiative de Dominique Damant, directrice de l’École de service social, un appel à tous a été lancé  pour soutenir un fonds consacré à des bourses de maîtrise pour les étudiantes et étudiants haïtiens de l’Université d’État d’Haïti qu’elle a accueillis dans le cadre d’un projet de coopération interuniversitaire.

Madame Caroline Reid

Prix Diversité culturelle 2011

Caroline Reid

En 2011, la lauréate du concours Diversité culturelle fût madame Caroline Reid. Mme Reid est aujourd'hui adjointe à la vice-rectrice aux affaires étudiantes et au développement durable.

Elle reçoit le prix pour l'ensemble de ses actions d'accueil et d'intégration au sein des Services aux étudiants.

Elle a fait preuve, dans ses activités professionnelles, d'une grande considération à l'égard des personnes de tous les horizons et a favorisé leur intégration au sein de l'Université de Montréal.

Madame Amélie Blanchet Garneau

Prix Diversité culturelle 2010

Amélie Blanchet Garneau

En 2010, la lauréate du concours Diversité culturelle fût madame Amélie Blanchet Garneau, étudiante au doctorat à la Faculté des sciences infirmières.

Elle reçoit le prix pour souligner ses intérêts de recherche doctorales gravitant autour de la pratique des soins en contexte de diversité culturelle, plus précisément auprès des populations immigrantes, réfugiées et autochtones visant le développement des compétences infirmières.

Monsieur Abdoulaye Mané

Prix Diversité culturelle 2009

Abdoulaye Mané

En 2009, le lauréat du concours Diversité culturelle fût monsieur Abdoulaye Mané, responsable des activités sportives au CEPSUM. Il a démontré dans son travail une grande considération envers les personnes de tous les horizons.

Membre du personnel d'entraineurs de l'équipe masculine de soccer des Carabins, il assure une cohésion entre les joueurs originaires d'Europe, d'Afrique, d'Amérique du Sud et du Nord au sein de la formation, qui a vu défiler, depuis 2001, une vingtaine de nationalités.

Il contribue à l'intégration des joueurs étrangers en les conseillant sur les divers aspects non seulement du soccer, mais aussi de la vie étudiante et en favorisant leur compréhension de la culture nord-américaine.

Madame Isabelle Parisien

Prix Diversité culturelle 2008

Isabelle Parisien

En 2008, le lauréat du concours Diversité culturelle fût madame Isabelle Parisien, étudiante à la maitrise au Programme d’infirmières praticiennes de première ligne de la Faculté des sciences infirmières. Mme Parisien s’est tout particulièrement distinguée par son engagement dans un projet universitaire qui s’attaque au défi de la tuberculose et elle contribue de près à l’élaboration d’une approche adaptée aux réalités culturelles, notamment en partenariat avec des organismes tels que la Maison d’Haïti et GAP-VIES. Elle partage ses connaissances et son expérience des enjeux culturels au sein de la communauté universitaire et avec des équipes intersectorielles et transdisciplinaires afin de voir à la mise en œuvre de projets basés sur les besoins du milieu. De plus, elle conçoit des outils d’enseignement culturellement adaptés et accessibles aux usagers selon leur niveau linguistique.